11 décembre 2012

Il aime bien son papa, sa maman aussi... mais finit par nous lasser, non ?

Petit-Ours-Brun-prepare-des-surprises-pour-sa-maman_slideshow_main_vue3

Petit Ours Brun, (« Petit Souba » pour une intime), est un incontournable, dans le sens où, comme le rhume en hiver, ou comme les frites surgelées au self, on ne peut guère passer à côté. Il est chaque mois dans Popi, pour les petits, et on le retrouve encore, fidèle au rendez-vous mensuel chez les plus grands dans Pomme d'Api. En plus de ça, il existe en cartonné, en papier, en imagier, en DVD, sans parler des produits dérivés.

Non pas que j'ai quoi que ce soit contre Petit Ours Brun. Ah si, il y a un truc qui me chiffonne un peu quand même, mais ce n'est pas de sa faute à lui. Pourquoi faut-il prononcer « Petit Ourseu Brun », alors qu'il n'y a pas de « e » à « Ours » ? Finalement, la prononciation quelque peu personnelle de ma fille « Petit Souba » n'est pas tellement plus incongrue si on réfléchit bien.

Bref. Revenons à notre ourson. S'il est vrai qu'il rejoint son camarade T'choupi, dont j'avais brièvement parlé ici dans la catégorie des héros pour enfants qu'on retrouve en toute circonstance et qui n'ont franchement pas inventé l'eau chaude, il semble pourtant non seulement rencontrer un certain succès, mais affiche en plus une longévité qui force le respect. S'il demeure au sommaire de magazines aussi bien vus dans le monde de la presse jeunesse que Popi et Pomme d'Api, dont il fait régulièrement la une, c'est bien qu'il fait quelque chose de plus que se dandiner d'un air pataud entre son papa et sa maman en prenant son petit déjeuner et en se brossant les dents.

Donc oui, même s'il évolue dans des histoires simple(tte)s qui manquent parfois un peu de surprises et d'originalité, il séduit les petits et même les tout-petits, avec qui il partage les joies et les chagrins de la vie quotidienne. Les illustrations sont sobres mais soignées, les couleurs chatoyantes et jamais criardes. Accessible dés un an, et même avant, il semble continuer à les enchanter assez longtemps puisque Pomme d'Api s'adresse aux 3-5 ans.

petit-ours-brun-Bayard-Presse-calendrier-iPad-iPhone-La-Souris-Grise-2

Il n'en demeure pas moins que parmi les héros de la série « vis ma vie de tout-petit », il y a plus malin et plus rigolo, comme Pikou dans Picoti, ou l'ami Léo de Léo et Popi. Même tranche d'âge de public, avec des histoires un rien plus amusantes et des textes un poil plus recherchés ou plus poétiques. On en reparlera, promis :)

Posté par indienagawika à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Il aime bien son papa, sa maman aussi... mais finit par nous lasser, non ?

Nouveau commentaire