23 décembre 2012

Ernest et Célestine bis

ernest et celestine sapin noel

 

J'avais déjà parlé ici de ces deux personnages chers à mes souvenirs d'enfance. Je ne sais pas ce qui me charme le plus chez Ernest et Célestine tant je trouve que tout est délicieux dans ces histoires et ces dessins. La tendresse et la complicité qui unit les deux amis, la profonde humanité de ces deux personnages animaux, la douce mélancolie qui se dégage des aquarelles, la justesse des illustrations, jusqu'au charme délicieusement suranné de leurs prénoms... (D'ailleurs, si nous avions eu un garçon... ;))

Si leur univers ne manque pas de poésie, il reste empreint de touches réalistes et graves. Chez Ernest et Célestine, on n'est pas au pays de oui-oui, et voilà des histoires pour enfants qui ne sont pas édulcorées de thèmes tels que la pauvreté, l'abandon, l'exil ou l'exclusion, abordés avec un naturel qui ne fait que renforcer la beauté et la justesse des histoires.

Dans l'assez politiquement incorrect Ernest et Célestine ont des poux, l'ami Boléro, clochard céleste, a quand même vraiment besoin d'un bon shampooing, et dans Une Chanson, on en apprend plus sur le passé d'Ernest et ses élans de nostalgie pour son pays quitté. Dans La Naissance de Célestine et Les Questions de Célestine, album posthume publié après la mort de Gabrielle Vincent, c'est sur le passé qui aurait pu être tragique de la petite souris qu'on revient.

Mais l'humanité, la générosité, l'amitié et le partage sont toujours au coeur de ces histoires qui font chaud au coeur.

 

Ernest-et-Celestine-de-Gabrielle-Vincent-Livre-pour-enfants_00

 

 Ernest et Célestine - Le sapin de Noël, Gabrielle Vincent

Les petits Duculot.

Posté par indienagawika à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Ernest et Célestine bis

Nouveau commentaire