08 janvier 2013

Sale temps pour les loups...

cocotte_et_le_loup

A la lumière de nos dernières lectures d'histoires de loups, force est de constater qu' il ne fait pas bon être loup au 21è siècle...

Jadis terreur de nos forêt, ennemi n°1 à l'unanimité, on prenait sa menace au sérieux dans les contes de fées. Il a dévoré des fillettes trop aventureuses et nombres d'agneaux, brebis et chevreaux.

Mais les écolos sont passés par là, et presque plus moyen de trouver un loup méchant dans toute la littérature jeunesse d'aujourd'hui !

Pauvre loup... dés qu'il essaie de montrer les crocs, il se retrouve le bec dans l'eau. Ou alors c'est que malgré ses efforts, il n'est pas vraiment méchant, comme ce loup avec une faim de loup dans Demain je te mangerai, qui, bien décidé à se mettre quelque chose sous la dent, décline toute les proies qu'il trouve sur son chemin et préfère se régaler d'un bon chocolat chaud et d'une brioche qui sort du four.

Le loup moderne a abandonné la chair fraîche et est passé aux cinq fruits et légumes frais par jour, il ne rôde plus d'un air menaçant mais se balade gaiement, quand il ne s'est pas carrément reconverti en gros louloup gâteau, qui lit des histoires à des enfants blottis sur ses genoux, comme ce sympathique loup dans Loup-y-es-tu, qui, une fois habillé, rattrape les fillettes apeurées pour leur faire la lecture avec un air de grand-père bienveillant.

Ceux qui s'obstinent à vouloir être méchants s'empêtrent en essayant d'enfiler leur vêtements et se retrouvent à manger des fraises des bois, comme en rigolent encore les petits lapins de Va t'en loup méchant (qui vaut le coup dans l'édition avec le CD). Sans parler de ce pauvre loup qui se fait martyriser chaque mois en dernière page de Popi dans « Cocotte et le Loup » !

Devenir la risée des 9 mois-3 ans !!! Les pauvres loups d'aujourd'hui doivent se bousculer en psychothérapie. C'est sûr, le loup du 3ème millénaire a de quoi être mal dans sa peau. D'où l'histoire du Loup qui voulait être un Mouton : on croit rêver !

 

Fort heureusement, s' il n'est plus le méchant, il a maintenant sa place comme le héros de l'histoire ! Le Grand Méchant Loup des contes d'antan a désormais un prénom. Jean-Loup, Amédée, Loupiot, Désiré et leurs copains sont tous plus drôles et attachants les un que les autres dans 10 Histoires de Loups. Ils rencontrent les mêmes soucis et les même doutes que vous ou moi ou vos enfants : devoir aller chez le dentiste, se faire gronder par sa maman. Et le chouchou de ma dernière, l'adorable Babilou, déclinaison ludique et craquante du loup qui enfile ses habits pour diverses occasions, puis se glisse finalement dans son pyjama pour aller écouter une histoire de Mamilou.

 

loup_y_es_tu

10_histoires_loups_6172_450_450

Loup_Ramadier_Bourgeau

 

va_t_en_gros_loup_mechant

loup_mouton

babylou

 

Bibliographie : 6 livres de loups pour les tout-petits (1 à 3-4 ans)

 

Demain, je te mangerai – Cedric Ramadier. Loulou et Cie.

Loup y-es-tu – Sylvie Auzary-Luton. L'école des loisirs.

Va-t'en gros loup méchant, Anne-Marie Chapouton. Père Castor Flammarion.

Le Loup qui voulait être un mouton, Mario Ramos. Pastel.

Habille-toi, Babilou, Pierrick Bisinski. Loulou et Cie

10 Histoires de Loups - Auteurs divers - Fleurus

Posté par indienagawika à 10:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Sale temps pour les loups...

  • Il faut dire que le loup a souvent très mauvais goût. Ici, il mange une bergère, bon il n'est pas le seul. mais Brassens nous dit qu'il lui arrive de manger du fonctionnaire sinon un sous-préfet. Pouah. Par contre il est capable d'aimer la musique, ( ma chronique du 14 juin dernier) En gros, comme dirait Alexandre Vialatte, j'aime bien les loups, ceux d'hier comme ceux d'aujourd'hui.

    Posté par roland bosquet, 08 janvier 2013 à 11:40 | | Répondre
  • J'ai fait exactement le même constat, le loup est ridiculisé, il a perdu de sa sublime, déjà Mario Brava ne l'avait épargné, mais je viens de découvrir, et acheter, l'histoire de "La bonne humeur de Loup Gris", où là carrément il se fait lyncher par les autres animaux, le bélier lui savate le front, causant un évanouissement de plusieurs heures, ("...") le cheval lui fracasse la mâchoire et lui casse toutes les dents... Et bien, mon ange de fille était hilare durant toute la lecture... Elle l'a tenait sa vengeance...
    Heureusement, dans "Le petit loup gentil", on retrouve un loup qui nom de Dieu a repris du poil de la bête, et se comporte en prédateur qui ne perd pas son temps à préparer la popote...

    Posté par Lunatiquea, 26 mars 2013 à 21:54 | | Répondre
Nouveau commentaire