17 février 2013

Crictor : un boa qui vous veut du bien

crictor1

Tomi Ungerer est si prolifique que je ne me risquerais pas ici à parler de son oeuvre aussi fertile que bigarrée, dont vous connaissez obligatoirement un bout. Je me contenterait ici de parler de Crictor, particulièrement cher à mon coeur et à mes souvenirs (toujours cette fabuleuse - et riche en histoires- année de grande section...)

Ecrit en 1958, et illustré de façon très sobre et stylisée à l'encre de Chine, il a le charme désuet et sophistiqué des années 50 comme on peut les connaître à travers Sempé ou Jean de Brunhoff. La parenté avec ce dernier ne s'arrête pas là, d'ailleurs. Une vieille dame filiforme et distinguée, très proche parente de la vieille dame de Babar, reçoit un jour colis de forme étrange. A l'intérieur, un animal exotique qui inspire la terreur : un boa constrictor ! Mais passées les quelques gouttes de sueur de la première émotion, cette vieille dame flegmatique comme tout ne se laisse pas démonter, elle nomme son nouveau compagnon Crictor, et entreprend de lui inculquer les bonnes manières. On retrouve bien la thématique du petit éléphant à la ville dans le tout premier Babar, de Jean Brunhoff. Mais avec Crictor, dont la forme donne lieu à nombre de situations comiques et fantaisistes, c'est très drôle. Il faut le voir faire aux scouts une démonstration de noeuds.

Le raccourci n'engage que moi, mais je ne serait pas étonnée si Anette Tyson s'était inspirée des formes changeantes et surprenantes de Crictor quand elle a imaginé les Barbapapa...

 

crictorcafe

crictor

babar_vielle_dame

 

 Crictor est en course pour le challenge de Hérisson et celui de Céline

 

Crictor, Tomi Ungerer

L'école des loisirs

 

Posté par indienagawika à 21:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Crictor : un boa qui vous veut du bien

    Super billet, une fois de plus ! Très intéressant ! Merci Céline

    Posté par Céline - QLF..., 10 avril 2013 à 22:30 | | Répondre
  • J'ai découvert Crictor la dernière fois que nous sommes allés à la médiathèque avec Tim mais, arrivé à la maison, pas moyen de lui lire l'histoire, Monsieur n'en voulait pas : une histoire de serpent ? ah non ! sinon je vais faire des cauchemars ! Il m'a fallu ruser pour qu'enfin nous puissions ouvrir le livre et découvrir qu'il était plutôt sympathique ce boa ! Bien vu la parenté avec Babar !
    Je recommande aussi de Tomi Ungerer "Jean de la Lune", un bijou de film d'animation sortie récemment dans les salles obscures !

    Posté par Cécile R., 03 août 2013 à 14:13 | | Répondre
Nouveau commentaire