02 mai 2013

Mimi-Cracra 3 - Petit Ours Brun 0

mimicracrapoisson

Dans la famille des petits personnages dans la vie de tous les jours, adressés aux tous jeunes lecteurs, et dont beaucoup s'avèrent passablement rasoirs au bout de quelques lectures, j'avoue avoir un petit faible pour Mimi Cracra. Créée par Agnès Rosenstiehl en 1975 , elle est d'abord parue dans Pomme d'Api, comme son camarade de promo Petit Ours Brun (né la même année), et comme lui, n'a pas pris une ride près de 40 ans plus tard, et de multiples albums et adaptations en dessin animés.

Si elle m'enchante bien plus que ledit camarade, ce n'est pas seulement parce que c'est une fille (même si je me permets de rappeler au passage qu'il y a 4 fois plus de héros masculins dans les albums destinés au 0-3 ans1).

Alors que Petit Ours Brun est toujours un peu plan-plan, Mimi-Cracra non seulement déborde d'énergie, mais elle est beaucoup plus imaginative : elle réinvente toujours le quotidien, ré-interprétant les objets de son environnement avec fraîcheur et fantaisie.

De plus, elle est la narratrice et l'actrice des histoires qu'elle met en scène : ses paroles constituent le seul texte de l'histoire, dans des bulles (sympathique initiation à la BD en passant), ce qui fait d'elle une héroïne beaucoup plus active et autonome que ce pauvre Petit Ours Brun dont la narration sans surprise nous répète le prénom inlassablement, en commentaire de chaque vignette. Mais je ne m'acharnerai pas plus sur ce pauvre ourson qui en avait déjà pris pour son grade ici l'an dernier. Revenons à cette chipie de Mimi-Cracra: Pour les illustrations, le trait est simple et frais, sa bouille ronde est à croquer. Les dessins sont aussi pleins de vie : Mimi-Cracra, en mouvement perpétuel, apparaît courant, dansant, accroupie, à quatre-pattes, tête en bas, mais toujours de profil, à la mode d'une égyptienne ! Elle change de look, variant les vêtements colorés et les coiffures (tantôt queue de cheval, tantôt nattes lâchées ou relevées sur la tête) et évolue dans des décors graphiquement très épurés mais gais et vitaminés.

Les histoires sont archi-courtes, petites tranches de jeux, sous forme de bande-dessinée ou en petits albums avec les vignettes en pleine page.

Ma Mimi et ma Cracra personnelles sont des inconditionnelles de l'aventure Mimi-cracra cire ses chaussures, qui les fait littéralement hurler de rire.

Pour finir, cerise sur le gâteau, Mimi-Cracra a aussi son imagier, ludique et décalé, dans lequel elle donne vie de façon parfois surprenante aux objets qui l'entourent... un petit coup d'oeil vaut le détour.

mimi-cracra imagier

1 Dafflon Novelle, A. (2002a). La littérature enfantine francophone publiée en 1997. Inventaire des héros et des héroïnes proposés aux enfants. Revue Suisse des Sciences de l‘Education, 24 (2), 309-326.

 

Mimi-Cracra cire ses chaussures, Agnès Rosenstiehl, Bayard Editions,1987

Mimi-Cracra L'Imagier, Agnès Rosenstiehl, Seuil, 2000

 

 

Posté par indienagawika à 22:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Mimi-Cracra 3 - Petit Ours Brun 0

    Et contrairement à leurs ainés, les jeunes garçons n'ont aucun mal à s'identifier à une héroïne ! (c'est ce que j'ai observé chez mon fils et ses cousins)
    Merci pour ce billet

    Posté par Sido, 05 mars 2017 à 01:14 | | Répondre
Nouveau commentaire