30 juillet 2013

La porte !

C'est pas pour défendre le loup, mais ma foi les petits cochons des livres d'enfants sont vraiment à croquer... Vous vous rappelez de l'adorable Benny et de la pittoresque famille Quichon.

L'adorable petite cochonne dont je vais vous parler aujourd'hui a été dessinée par Michel Van Zeveren, le facétieux et talentueux auteur notamment de Et Pourquoi ? et Trois courageux petits gorilles.

la porte

La petite cochonne en question n'a pas de nom, et l'histoire est sans texte, mais loin d'être dépourvue de péripéties. L'album, intitulé La Porte, commence sur une porte qui s'ouvre, pour laisser entrer la petite cochonne, qui la referme, et s'apprête à faire la toilette. (oui, parce que les cochons des livres, en plus d'être mignons, sont propres, tenez-le vous pour dit !) Mais la porte ne cesse de s'ouvrir, et son petit rituel d'hygiène est constamment interrompu par les membres de la famille qui défilent dans la salle de bain les uns après les autres (voire les uns avec les autres). Notre petite cochonne fulmine sans rien dire, enroulée timidement dans sa serviette, essayant en vain de fermer la porte entre les aller-retours continuels de tous ces petits et grands cochons, pas toujours aussi pudiques qu'elle.

Les seules paroles se font entendre à la page 49 quand la petite cochonne excédée crie : « LA PORTE ! ». papa cochon s'exécute, penaud, et la toilette de la petite cochonne peut enfin commencer.

Une histoire drôle et tendre sur la pudeur et le besoin d'intimité.

Le choix intelligent de s'être passé de texte permet de s'attarder sur les mouvements, les expressions, et de (faire) commenter les réactions et sentiments de chacun.

Je suis toujours ébahie de ces talentueux illustrateurs qui arrivent à dessiner des palettes entières d'expressions sur des personnages animaux : excitation, surprise, déception, exaspération, ennui, colère, soulagement, satisfaction... Bravo donc à Michel Van Zeveren et à ses crayons magiques.

 

porte

 

La Porte, Michel Van Zeveren

Pastel, 2008.


Commentaires sur La porte !

    En effet l'histoire a l'air sympa ! Et le fait qu'il n'y ait pas de texte impose forcément un dessin qui fait passer les émotions.

    C'est rigolo parce que je viens moi aussi de trouver un livre rigolo avec des cochons malicieux qui s'intitule "Le plus grand chasseur de LOUPS de tous les temps" de l'école des loisirs avec cimes auteurs-illustrateurs Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon.
    Peut-être connais-tu déjà...
    La couverture du livre est bof mais les dessins et le texte m'ont bien plu !

    Posté par Amy, 05 août 2013 à 15:17 | | Répondre
    • Ha non, je ne connais pas, mais ça m'intéresse ! d'autant plus que le duo Naumann-Villemin + Barcilon fait mouche en général. Merci du petit conseil ! : )

      Posté par indienagawika, 19 août 2013 à 16:01 | | Répondre
  • J'aime beaucoup aussi ce "presque sans texte", et ma mouflette (la grande) l'adore, elle se sent très proche de ce personnage qui manque d'intimité je pense.
    Sinon, dans le genre cochon moins propre mais tout aussi sympathique, tu connais "proculus" de Lobel?

    Posté par chlop, 19 août 2013 à 16:12 | | Répondre
  • Aaaah... Porculus ! souvenir chéri de mon enfance... je ne l'ai pas encore lu à mes mouflettes !

    Posté par indienagawika, 19 août 2013 à 17:43 | | Répondre
Nouveau commentaire