21 septembre 2013

BOU ET LES 3 ZOURS

Juste devant moi au bureau des emprunts et retours de la bibliothèque, une dame partage à voix haute son enthousiasme pour un album qu'elle est en train de rendre. Curieuse, je tends le cou et vois une très belle couverture... je déchiffre le titre : Bou et les trois zours. Bon sang mais c'est bien sûr, c'est l'album sur lequel chlop avait fait un billet qui m'avait donné très envie de le découvrir. Ni une, ni deux, à peine bipé en retour, voilà Bou et les trois zours rebipé illico en emprunt et au chaud dans mon cabas.

Bou_et_les_3_zours

C'est une adaptation originale et décalée de Boucle d'Or et les trois ours, le conte préféré de mes papooses, sans doute aussi le plus accessible aux tous-petits.

Ilya Green déploie sa palette de couleurs chaudes pour nous servir des illustrations envoûtantes, une forêt merveilleuse à la végétation luxuriante et une Bou au look japonisant. Dans un pidgin inventif et délirant, mi-créole mi-argot avec des touches d'italien, d'anglais, de verlan et des mots-valises que Claude Ponti ne renierait pas ( « confordouillette », « panitrouiller »...), Elsa Valentin s'amuse à créer un patois abracadabrant.

La lecture semble périlleuse au premier regard... on s'élance, à voix haute, en ayant l'impression qu'on va partir dans le décor au premier tournant, mais non, on file à toute allure sur le texte comme sur des montagnes russes, et puis tout s'enchaine parfaitement, on éprouve même une jubilation à répéter ses mots croustillants comme « pikinote », « caminer », « s'excrilla », et j'en passe.

Par la magie de la lecture à voix haute, le conte renoue avec la tradition orale et cette langue hybride et musicale, loin d'être un obstacle à la compréhension, apporte une musicalité particulière à cette histoire. De même, les illustrations riches aux couleurs chatoyantes et nombreux motifs végétaux subliment ce conte forestier, et lui donnent une véritable dimension merveilleuse.

Les papooses en redemandent !

 

bou et les trois zours

Allez donc le feuilleter sur le site de l'atelier du poisson soluble !

 

Les dessins d'Ilya Green donnent vie aux forêts mystérieuses et merveilleuses des contes, comme aussi dans l'excellent Ti-Poucet !

 

Bou et les trois zours, Elsa Valentin et Ilya Green,

l'Atelier du poisson soluble. 2008

 

 

 

Posté par indienagawika à 09:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur BOU ET LES 3 ZOURS

    devenu un classique en bibliothèque !

    Posté par pépita, 21 septembre 2013 à 18:04 | | Répondre
  • Les illustrations sont’sublimes! Un livre qui ne ressemble à aucun autre. Pas si évident à lire.

    Posté par Nathalie C, 15 septembre 2018 à 19:27 | | Répondre
Nouveau commentaire