03 décembre 2013

Ti Poucet, ou l'enchantement d'un conte raconté

Samedi à Montreuil, au pôle ados, il y avait une rencontre avec Anne Fakhouri, Jean-Claude Mourlevat, Stéphane Servant, et Timothée de Fombelle (du bien beau monde en effet !), avec au programme des lectures par les auteurs, chouette !

J'avais très envie d'entendre un passage du dernier roman de Stéphane Servant, Le Coeur des Louves, dont j'avais déjà entendu beaucoup de bien chez Carole et Pépita.

Sauf que Stéphane Servant, son tour arrivé, avec une insolence tranquille, a décidé de ne pas nous lire un mot du Coeur des louves... et nous a fait une lecture de son album Ti Poucet, paru chez Rue du Monde en 2009 !

Point de temps pour la déception, le charme a opéré immédiatement. Au bout d'une page, les ados et jeunes (et moins jeunes) adultes massés dans la chaleur de l'étage du salon sont redevenus des enfants, sages et muets d'attention, bercés par la voix de l'auteur, hypnotisés par la musique du conte.

Ti Poucet était un enfant à la marge, qui n'avait rien ni personne à part ses trois cailloux au fond de la poche.

En réécrivant le conte du Petit Poucet, Stéphane Servant en fait un récit initiatique lumineux, qui garde une part de cruauté. Il y a la ville, théâtre contemporain et terriblement familier de l'exclusion sociale. Il y a la forêt des contes, merveilleuse et cauchemardesque, sublimée par les illustrations d'Ilya Green. Et puis à la fin, la paix retrouvée dans le jardin paisible d'une maison dans la campagne.

Ti-Poucet, l'enfant paria, bouc émissaire des gens de la ville, trouve au fond de lui des ressources insoupçonnées pour échapper à l'ogre dans une course folle semée de péripéties inattendues au détour desquelles il se recrée une famille, et devient plus fort. Le duo de talent de Nos beaux Doudous réunis déjà sur un conte initiatique, plus âpre, plus terrifiant. C'est sûr, Stéphane Servant et Ilya Green savent parler de l'enfance et trouvent comment donner la force de grandir.

C'est un bel hommage à la magie des contes que rend Stéphane Servant dans ce superbe album. Quant à sa lecture samedi à Montreuil, elle a transporté tous ceux qui étaient là (n'est-ce pas, Pépita ?) bien loin, dans le monde de l'enfance couvert de forêts mystérieuses et peuplé de créatures fantastiques. Un moment magique...

 

Ti Poucet

 

Ti Poucet, Stéphane Servant et Ilya Green

Rue du Monde, 2009.

Posté par indienagawika à 14:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Ti Poucet, ou l'enchantement d'un conte raconté

    whaooouh ! et quel billet ! c'était exactement cela : un moment magique...une histoire magique, un auteur magique...

    Posté par pépita, 03 décembre 2013 à 18:08 | | Répondre
Nouveau commentaire