24 janvier 2014

Cupidon power

Qui n'a jamais rêvé d'avoir un super pouvoir...? De façon tout à fait insoupçonnée, notre héros découvre un jour qu'il en a un ! Il a le pouvoir de faire tomber les gens amoureux. Bon, bien sûr, il aurait préféré pourvoir avoir une force surhumaine ou devenir Dieudufoot. D'autant plus que ce pouvoir ne peut s'appliquer à lui même, comble de malchance, car il aurait aimé pouvoir l'utiliser pour séduire Célia Walkington, la plus belle fille du monde – ou au moins du collège.

Si on rajoute une meilleure amie qui pratique l'hypnose, un ennemi juré dont la masse musculaire est inversement proportionnelle à son QI, une confidente veuve et corpulente d'environ 80 ans, et deux mafieux russes, voilà que ce qui pourrait être une intrigue sentimentale prend une tournure abracadabrante.

C'est avec un humour décapant que cet ado attachant raconte quelques semaines mouvementées de sa vie. Dans un style vif et enlevé, il nous embarque dans un récit délirant et plein d'humour. Les amours adolescentes et le microcosme impitoyable du collège contées avec une bonne dose de dérision. Point question ici de vraisemblance, vous l'aurez compris. Bref, je me suis régalée de ce petit roman jeunesse qui a égayé mes trajets en métro ces deux derniers jours, et m'a mise de très bonne humeur !

cupidon

 

Merci (encore) Pépita de m'avoir mitonné cette sélection enjouée dans notre swap de noël à l'ombre du grand arbre !

 Retrouvez son avis ici, ainsi que ceux de Kik et de Bouma !

 

 

Cupidon Power, Luc Blanvillain

L'école des Loisirs, 2013.

 

 

Posté par indienagawika à 06:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Cupidon power

  • ah ! trop contente qu'il t'ait plu ! Il plait beaucoup aussi à la médiathèque !

    Posté par pépita, 24 janvier 2014 à 08:33 | | Répondre
Nouveau commentaire