10 avril 2014

Tête à claques

teteaclaques

 

Non seulement Tête à claques n'a pas un prénom facile, mais en plus il le porte bien. Râleur, pleurnicheur... c'est simple, ses parents n'y font même plus attention, et préfèrent faire la sieste dans une clairière que de se fatiguer à lui trouver le dessert qu'il réclame.

Et ce n'est pas sa jugeote qui sauverait son caractère, car en plus le pauvre louveteau est crédule. Voilà que le premier cochon croisé sur son chemin l'embobine – non seulement il ne sera pas le dessert, mais il parvient à lui refiler sa place de baby-sitter chez les lapins !

Seul avec des lapereaux sans surveillance... la situation rêvée pour un loup qui a envie d'un dessert. Mais même en jouant aux loup, Tête à claques a du mal à être convaincant. L'un des lapereaux sait faire le loup bien mieux que lui. Mais les choses se gâtent quand papa lapin rentre et trouve un louveteau dans sa tanière !

Pauvre Tête à claques... Croyez le ou pas, après cette série de déconvenues, son papa ne veut même pas croire qu'un lapin voulait le manger tout cru. Il y a des jours comme ça...

Le loup occupe une place de choix dans l'univers délirant de Philippe Corentin (et dans le Tiroir à histoires, vous le savez !). En bon petit « loup-zeur », Tête à claques est un enfant râleur, un peu frimeur, pas à la hauteur... entrainé malgré lui dans une histoire abracadabrante dont les parents ne peuvent rien comprendre. Les petits lecteurs sauront se mettre à sa place, tout en pouvant glousser de sa mésaventure aussi cocasse que jubilatoire !

 

Tête à claques, Philippe Corentin

L'école des loisirs, 1998.

 

logoalbums2014

Posté par indienagawika à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Tête à claques

Nouveau commentaire