20 août 2014

Oublier Camille

oublier camille

 

Tempête sous un crâne d'adolescent...

Quelques jours en quelques chapitres nerveux dans la tête de Yanis, qui vit sa première blessure amoureuse. Seul avec sa mère, trahi par son premier amour, il dit sa souffrance, et ses préoccupations au jour le jour. Ce n'est pas larmoyant et sa sonne plutôt juste. Et voilà le lecteur dans la tête de cet adolescent comme tous les autres, ni spécialement incompris, ni spécialement mal dans sa peau. Juste en proie à ses doutes, et aux premières épines de la vie et de l'amour.

J'ai aimé la justesse du texte, où rien n'est forcé, où les ciels noirs sont entrecoupés d'éclaircies, un peu comme dans la vie.

J'ai aimé aussi cet hommage au théâtre, à Musset et à ses beaux textes sur l'amour qui me touchaient aussi à l'adolescence.

J'ai aimé enfin cette fin optimiste et suspendue, qui laisse le lecteur refermer le livre avec un sourire un peu rêveur.

 

Oublier Camille, Gaël Aymon

Actes Sud Junior, 2014

Posté par indienagawika à 06:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Oublier Camille

    Trop court, pas assez intense pour moi.
    Je suis passée complètement à côté

    Posté par Alice, 25 janvier 2015 à 21:06 | | Répondre
Nouveau commentaire