04 mars 2015

Le Petit Chaperon Rouge

le petit chaperon rouge

 

Il était une fois...

N'ayez pas peur de pénétrer cette sombre forêt, venez frissonner en entendant ce conte que vous connaissez bien... Le Petit Chaperon rouge, grand classique de notre patrimoine, mille fois adapté, réécrit, illustré, détourné.

Les éditions Notari ont choisi un retour aux sources en éditant les textes de Perrault, puis des frères Grimm, dans leur version initiale. Deux versions historiques du même conte, dans un français délicieusement suranné aux belles tournures, cette langue si musicale et si vivante des contes d'autrefois.

Plaisir de redécouvrir ces superbes textes, sans aucun doute. Mais ce qui fait de cet album un objet précieux, c'est son écrin d'illustrations. Les dessins de Joanna Concejo révèlent toute la puissance sombre et merveilleuse du Petit Chaperon rouge. Des forêts inquiétantes, des décors envoûtants, la fourrure sombre du loup, on est dans l'univers des contes, à la lisière entre le réel et l'imaginaire, entre le rêve et le cauchemar. Légèreté du crayonné, économie des couleurs, importance du hors-champ : les illustrations optent pour une forme de retenue, et suggèrent plus qu'elles ne dévoilent. Leur force symbolique nous happe, et elles laissent une empreinte forte sur l'imaginaire tout en saisissant parfaitement l'esprit du conte. On revient sur certaines planches somptueuses, on ne se lasse pas de ces forêts sombres et magnifiques.

Un bijou de papier qui est déjà un classique, et ne devrait pas tarder à devenir un indispensable.

 

Pour voir les illustrations de Joanna Concejo c'est ici. Pour feuilleter ce superbe album chez les éditions Notari c'est :

 

chaperon ruban dans la foret

 

chaperon loup fil

 

 

Le Petit Chaperon Rouge, Joanna Concejo

éditions notari, 2015.

Posté par indienagawika à 06:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Le Petit Chaperon Rouge

    Superbes illustrations pour cette édition de ce conte classique !

    Posté par madelineplume, 04 mars 2015 à 07:05 | | Répondre
Nouveau commentaire