20 avril 2015

Le Château - Les ferrailleurs, tome 1

le chateau Ferrailleurs

 

Il faut s'imaginer un château anglais inquiétant au siècle dernier.

Autour du château, la décharge. Un ammoncellement d'ordures et d'objets hétéroclites sans cesse accumulés comme seul horizon. Une mer de détritus gigantesque et menaçante. Dans le château vivent les Ferrayors, une bien étrange famille, reclue depuis des générations. Grouillant dans les étages du bas, une foule de servantes et de commis qui se pressent, nettoient, trient les ordures, comme condamnés à une peine sans fin.

Le château des Ferrayor n'a pas encore révélé tous ses mystères. On y pénètre sur la pointe des pieds par de multiples escaliers et de longs couloirs dans lesquels on risque à tout moment de se faire surprendre. On pourrait entendre des portes qui grincent, des marches qui craquent. Certains entendent même des objets qui murmurent...

C'est le cas de Clod Ferrayor, un pâle garçon un peu maladif et très sensible, notre guide dans ce roman labyrinthique. Car Clod entend les objets. Et depuis quelques temps au château des Ferrayor, les objets s'affolent. On croirait même parfois les entendre appeler au secours...

Il faut dire que tout a commencé quand tante Rosamund a égaré sa poignée de porte, son objet de naissance, celui qui est remis à chaque Ferrayor pour la vie. Depuis, rien ne va plus : les Ferrayors sont aux abois, les objets eux mêmes semblent possédés. Il semble qu'au château, les êtres aient cédé et que les choses aient gagné. Mais comme l'affirme Umbitt Ferrayor, le patriarche : « Les choses ne sont pas ce qu'elles semblent. »

Et si tu as le coeur bien accroché, lecteur, tu entreverras (une partie de) la vérité... Patience, car pour cela il te faudra avancer chapitre après chapitre dans le récit, faire connaissance avec les nombreux membres de la famille Ferrayor, explorer de nouvelles pièces du château et apprendre à connaître Clod, et Lucy, la jeune servante qui n'aurait jamais du arriver là...

 

Sombre et truculent, Le Château est un récit étonnant, gothique par certains aspects, et terriblement contemporain par ailleurs. Cette vision de la décharge immense, la déshumanisation progressive des employés par l'oubli de leur nom au profit de celui de Ferrayor sonnent comme autant de critiques désenchantées d'une société moderne bien sinistre. Mais Le Château est plus que cela. Quelque part en effet entre Dickens et Tim Burton, dans une atmosphère aussi inquiétante que décalée, le récit se développe en une intrigue fantastique. Il y a cette pointe d'humour, cette propension à la dérision qui éclaire ce récit macabre d'une joyeuse excentricité.

Illustré par l'auteur et élégamment mis en page, c'est le très beau premier volet d'une trilogie prometteuse et intrigante.

heaphouse

Le château – Les Ferailleurs Tome 1, Edward Carey

Grasset Jeunesse, 2015

Posté par indienagawika à 07:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Le Château - Les ferrailleurs, tome 1

    Hello, est ce qu'on a des info sur la sortie du tome 2?

    Posté par sgbd, 16 juillet 2015 à 21:12 | | Répondre
  • Il vient de sortir !

    Posté par indienagawika, 15 avril 2016 à 15:47 | | Répondre
  • ouii ! commandé et reçu pour ma part bonne lecture à toi

    Posté par sgbd, 16 avril 2016 à 17:31 | | Répondre
Nouveau commentaire