30 septembre 2015

Le Tunnel

le tunnel

 

Il était une fois une soeur et un frère qui ne se ressemblaient pas du tout. Et qui se chamaillaient comme chien et chat. Elle silencieuse et rêveuse, plongée dans ses lectures, lui chahuteur et turbulent, ne perdant pas une occasion de tourmenter sa cadette.

Un jour fatiguée de leurs chamailleries, la maman les envoie jouer dehors. Sur un terrain vague, un tunnel inconnu. Le frère intrépide s'y engouffre, malgré les protestations de la soeur toujours prudente.

Il y disparaît... et ne revient pas. Il faudra tout le courage de la petite fille pour aller chercher son frère disparu de l'autre côté du tunnel, et tout son amour pour le ramener parmi les vivants.

Avec son sens de la scénographie, Anthony Browne donne à cette histoire de frère et soeur une dimension mythique. Pénétrant dans un monde merveilleux en inquiétant en entrant dans le tunnel, la petite fille vêtue d'un manteau à capuchon rouge se perd dans une forêt aux ombres plus terrifiantes que les loups ou les ogres qui peuplent les contes...

... avant de retrouver son frère pétrifié, comme puni de ses méchancetés.

Anthony Browne utilise les cadres et les décors avec justesse et met astucieusement en abyme le Petit Chaperon Rouge, dans une narration graphique exemplaire.

Une histoire originale et profonde sur un thème éternel.

 

tunnel

 

Le Tunnel, Anthony Browne

Kaléidoscope, 1989

Posté par indienagawika à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Le Tunnel

Nouveau commentaire