26 août 2015

Ours et gouttes

ours et gouttes

Il est un monde parallèle à celui des histoires, où l'imagination est sans limite et le monde constamment renouvelé. C'est le monde des jeux d'enfants.

Cet espace de rêve et de fantaisie où on peut se déguiser en goutte d'eau, lire des fleurs pétale après pétale, et où les revirements de scénario prennent des allures de péripéties improbables. Quand la famille Ours joue, les recoins familiers de la maison sont autant de nouveaux décors exotiques et changeants. On ne reconnaît la chambre, le salon, le jardin qu'aux (jolis) motifs du sol, dernière passerelle avec le réel.

Un très bel album ou le monde enfantin d'Elsa Valentin résonne avec l'univers tendre et onirique d'Ilya Green. On avait adoré l'association de ces deux talents dans l'incroyabilicieux « miam miam good » Bou et les trois Ours. On retrouve discrètement ça et là la joie qu'aime insuffler Elsa Valentin au langage avec des «Patatraou et pataboumba ! Oh là là, les bébés ours sont tombés dans la flaque !» et quelques mots bricolés, et le motif du déguisement animal cher à Ilya Green.

Un bel album à la poésie enfantine pour s'évader à plusieurs, le temps d'un jeu et d'une histoire...

 

oursetgouttes extrait

 

Ours et Gouttes, Elsa Valentin et Ilya Green

Didier Jeunesse, 2015

Posté par indienagawika à 07:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Ours et gouttes

  • Ah, les grands esprits. Du coup j'ai rajouté ton lien, ton billet est très chouette.

    Posté par chlop, 26 août 2015 à 09:47 | | Répondre
Nouveau commentaire