19 décembre 2015

La Belle et le Fuseau - Sélection de Noël n°7

La-belle-et-le-fuseau

 

« C'était le royaume le plus proche de celui de la reine, à vol d'oiseau, et pourtant même les corbeaux ne volaient pas jusque là-bas. La haute chaine de montagnes qui marquait la frontière décourageait les volatiles comme elle décourageait les hommes : on la disait infranchissable. »

 

Vous n'avez qu'une envie, n'est-ce pas ? Vous embarquer dans ce récit audacieux pour pénétrer ce royaume étrange et interdit.

Alors accrochez-vous, car ce conte là risque de vous surprendre, de vous effrayer, et de vous emmener bien plus loin que vous n'auriez pensé. Un conte, oui, un conte, avec une reine, un maléfice, un royaume ensorcelé, une princesse endormie, des nains qui s'aventurent dans les entrailles de la terre. Vous connaissez ?

Cette reine là est moderne, décidée, maîtresse de son destin. Elle n'est pas de celles qu'on embrasse dans leur sommeil. C'est elle qui embrasse, lorsqu'elle juge qu'il le faut. Ce sera le cas deux fois dans cette histoire. Elle envoie chercher son épée, son cheval, sa cotte de maille.

 

« Elle fit ensuite venir son fiancé et lui dit de ne point s'attrister, qu'ils se marieraient quand même, bien qu'il ne fût que prince et elle reine, et elle le prit par son joli menton et l'embrassa jusqu'à ce qu'il sourie .»

 

L'aventure commence, le mystère s'épaissit et la tension monte. Doucement, Neil Gaiman tisse le fil de son histoire, pour mieux tirer dessus ensuite et faire apparaître l'envers de la couture. Car peut être commencez-vous à vous en douter, la vérité n'a pas son pareil pour se cacher, à mille lieues des apparences.

Neil Gaiman le conteur de génie, l'explorateur de l'imaginaire et du merveilleux nous emmène dans un conte intrigant, terrifiant, et audacieusement subversif, sublimé par les illustrations enchanteresses de Chris Riddell qui enveloppent ce conte d'une ambiance gothique, sombre et flamboyante à la fois.

Ajoutons que le joli format de cet album, sa couverture enluminée de roses noires aux tiges d'or entrelacées qui joue les effets de transparences avec son étui de calque en font un objet très chic.

Noël, c'est dans moins d'une semaine. Je dis ça, je dis rien.

 

 

La Belle et le fuseau, Neil Gaiman et Chriss Riddell

Albin Michel Jeunesse. 2015

Posté par indienagawika à 07:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur La Belle et le Fuseau - Sélection de Noël n°7

    Je le VEEUUUXXXX !!!
    J'adore Neil Gaiman, il a une de ses façons de raconter les histoires, c'est juste génial... J'ai lu il y a peu "L'étrange vie de Nobody Owens" que j'ai adoré ainsi que "Neverwhere" ou encore l'excellent recueil de nouvelles "Miroirs et fumée"...

    Posté par Nathalie, 20 décembre 2015 à 16:28 | | Répondre
Nouveau commentaire