10 février 2016

Lenny & Lucy

lenny & lucy

 

Il y a des talents qui, quand ils se conjuguent, se décuplent. Des duos auteur-illustrateur où le texte révèle le génie du dessin et inversement, où la magie prend, le temps de quelques pages. Il y a Germano Zullo et Albertine, il y a Stéphane Servant et Ilya Green. Il y a Philip et Erin Stead, qui partagent un nom mais aussi un goût et un talent pour les albums tendres, délicats et étonnants. Il y a eu l'excellent A-A-A-A-Atchoum, que je ne suis jamais parvenue à chroniquer, mais qui fait partie de nos albums préférés, à mes papooses et moi. Impossible donc de ne pas se laisser tenter par leur dernière création : Lenny & Lucy.

C'est un album qui pourrait presque passer inaperçu tant son charme est discret, sa beauté toute en retenue. Format modeste, teinte grises, atmosphère inquiétante et mélancolique. On suit presque le coeur gros la voiture qui avance dans ce bois gris. On entend parler Peter un jeune garçon qui déménage en trainant les pieds, on traverse avec lui le pont en bois, on découvre avec lui la nouvelle maison. De cette maison, on ne verra que la façade grise, et le papier peint au motif fleuri autour de la fenêtre qui donne sur dehors, sur les bois.

On a tôt fait de se glisser dans les chaussures de Peter et de pénétrer sur la pointe des pieds le monde de l'enfance. La bulle d'imaginaire, les peurs irrationnelles, le temps qui semble toujours si long. Le monde merveilleux qui s'entrouvre, le jeu qui se vit aussi gravement et urgemment que la vie.

Le talent de Philip et Erin Stead, c'est cette justesse et ce réalisme dans l'imaginaire, mais aussi ces silences, ces non-dits, ces blancs dans les illustrations aussi, dans lesquels le lecteur a toute la place de divaguer, d'imaginer. Et puis cette harmonie dans les compositions, la délicatesse du trait, le soin du détail : c'est un travail de maître(s).

C'est Peter qui trouve lui même comment remédier à ses angoisses et à sa solitude. Son propre cheminement effectué, les choses se présentent sous un jour nouveau et on sait que désormais, il ne sera plus jamais seul.

Lenny & Lucy est un album qui se savoure avec lenteur, qui se lit plusieurs fois, et qui révèle toute sa richesse et sa beauté à qui prend le temps de l'apprécier. Ne passez surtout pas à côté de ce petit joyau !

 

 

lenny & lucy page

 

 

Lenny & Lucy, Philip C. Stead & Erin E. Stead

Kaleidoscope. 2015.

 

Posté par indienagawika à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Lenny & Lucy

Nouveau commentaire