29 avril 2016

Juliette

juliette

 

Un paysage qui défile à l'horizontale, une bourgade se dessine dans les tons fades et un peu froids de la fin de l'hiver. Un train avance. On suit le regard perdu par la vitre d'une jeune femme, assise dans le train, silencieuse, la conversation des autres passagers en toile sonore.

Juliette : C'est à nouveau un prénom féminin qui intitule ce nouveau roman graphique de Camille Jourdy, après l'excellent Rosalie Blum.

Petite ville de province, famille de français moyens, bistrot de quartier un peu miteux, Camille Jourdy excelle dans la poésie du quotidien. Ses personnages sont un peu comme nous, ou comme des gens qu'on connaît, des personnages de doux-dingues, avec leurs fêlures et leur mélancolie, qui dégagent pourtant une légèreté bienvenue et une énergie drôlatique. On y fait la connaissance de Juliette, jeune femme solitaire et un peu fragile, de retour dans sa famille. Il y a ses parents divorcés, leurs nouvelles vies, leurs petites joies, leurs peines, leurs regrets. Marylou, la sœur aînée, mère de famille un peu râleuse, gouailleuse et enrobée, un peu grande gueule, généreuse, incroyablement attachante. Polux le gars sans âge, habitué du bar du coin, un peu drôle et un peu poète. Par un jeu de chassés-croisés, ils se rencontrent, se retrouvent, et les petites histoires se rejoignent.

Ce sont des tranches de vie qui se déroulent, petit à petit, entrecoupées de magnifiques planches contemplatives où la nature printanière est sublimée par l'aquarelle. Petits moments drôles et touchants, parfois complètement barrés, parfois mélancoliques, parfois stupéfiants de grâce et de légèreté. C'est aussi un portrait de famille touchant, un peu caustique et très poétique. Le récit oscille en permanence entre légèreté et gravité, humour et mélancolie. Si Camille Jourdy ne boude pas la dérision, c'est toujours avec une tendresse infinie qu'elle croque ses personnages.

Quant à nous, c'est avec nostalgie qu'on referme le livre, le coeur gros comme de quitter des amis déjà chers.

 

juliette planche 2

 

juliette planche

 

Juliette. Les fantômes reviennent au printemps, Camille Jourdy

Actes Sud, 2016.

Posté par indienagawika à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Juliette

Nouveau commentaire