04 septembre 2014

Emile invite une copine

  Emile is back ! Plus flegmatique et déterminé que jamais. Cette fois, il a décidé d'inviter une copine. A 4 heures, elle va venir. Elle a dit oui. Tiens, mais ce ne serait pas sa chérie de l'école ? Non, une copine, une vraie. Vous aussi, votre curiosité est un peu piquée ? Eh bien vous ne serez pas déçus. Ça sonne à la porte, et la copine d'Emile déboule. Elle a environ 9 ou 10 fois l'âge d'Emile et le même air pas commode et un peu revenu de tout. Et les voilà qui disparaissent tous les deux dans la chambre d'Emile. Et... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 septembre 2014

Les secrets de l'école

Approche, ô lecteur, jeune écolier innocent qui ignore encore les secrets de l'école... Si tu n'as pas peur de mourir de rire, ouvre ce livre, et viens y apprendre la vérité. Toi qui t'es toujours demandé pourquoi on doit aller à l'école, ce que mangent les dames de la cantine, et où donc vont les maîtresses après le coucher du soleil, tu es sur le point de le découvrir... Car dans ce livre inédit, ces secrets parmi les mieux gardés de l'histoire des hominidés à cartable sur le dos te seront enfin révélés ! Je préfère te le dire... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 22:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 août 2014

Un frère en bocal

  Hippolyte est fils unique. Voilà les deux problèmes de sa vie : pas de frère ni de soeur, et un prénom moche. (Le ton est donné !). Pour le prénom, on ne peut pas faire grand chose de toute façon. Pour les frères et soeurs, vous serez peut être tentés d'ajouter qu'  « on ne choisit pas sa famille »... Sauf que eh, pssst ! On est dans un livre ! Ne vous méprenez pas : La vie d' Hippolyte est terriblement banale. Il n'y a dans cette histoire ni fée, ni baguette magique, ni génie qui sort d'une lampe. A moins... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 06:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 août 2014

Le Pou

Dans le famille des petits dégoûtants, je voudrais... le pou !   On le redoute, on le déteste, on le traque et on contre-attaque : c'est le pou. Comme hibou, caillou, genou, chou. On en raconte, des choses, sur son compte... Il y aurait des têtes à poux ou pas à poux, il préférerait les cheveux sales ou les frisés... Finalement, à chaque invasion c'est la même chose, tout le monde en parle, chacun y va de son conseil pour s'en débarrasser, mais personne ne sait grand-chose sur le principal intéressé. Voilà enfin un livre... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 août 2014

The Julian chapter - la pièce manquante de Wonder

Ça y est, je l'ai fait. Non, pas l'Everest, ni le remaniement du Tiroir (quoiqu'il en aurait bien besoin...). Encore moins le ice bucket challenge (non mais ça va pas ?). J'ai lu un livre sur tablette. Bon, je sais, c'est pas forcément un exploit, mais je ne pensais pas le faire de si tôt à vrai dire. N'allez pas croire que je suis rétive aux nouvelles technologies, meuh non, pas du tout ! Non simplement, c'est vrai que les livres, j'aime bien les toucher, les avoir en main, les renifler (j'essaie de ne pas trop le faire en public).... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 14:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 août 2014

Bigoudi

C'est l'histoire de Bigoudi et d'Alphonse. Une vieille dame sémillante et son bouledogue français complice, qui vivent au 156è étage dans une ville immense qu'on connait bien (même si elle n'est pas nommée !). Ils ont leur routine, et arpentent chaque jour leur quartier, affairés à mille rituels et rencontres quotidiennes. « Mais Alphone se faisait vieux (même si ça ne se voyait pas grâce à sa gym). Si vieux qu'un matin, il s'allongea sur le tapis et poussa son dernier soupir. » Un seul être vous manque et tout est... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 17:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 août 2014

Les oiseaux

Une soirée de pluie (c'est marrant, une impression de déjà vu, cet été, non ?), une bibliothèque qu'on ne connait pas encore bien, et dans le fond d'un bac au hasard des albums cartonnés, une pépite. Une couverture carrée, des couleurs vives et belles, un trait légèrement différent. Et puis ce titre Les oiseaux, alors que que le personnage lève le nez vers un beau ciel bleu et vide. Pas l'ombre d'un volatile avant la page 17. Et c'est ainsi que parle l'album, avec peu de mots, et toujours décalés, différents de ce qui se passe... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 07:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 août 2014

Délivrance

  Une fois n'est pas coutume, c'est bien après avoir vu le film (de John Boorman) que je lis le roman dont il est tiré : Délivrance, de James Dickey, récemment traduit de l’américain par Jacques Mailhos. J'ai encore en tête les petites notes aigres et entrainantes de Duelling banjoes, scène marquante du début du périple, devenue le morceau emblématique de la bande originale. Je me souvenais de la tension et de la dureté de cette histoire, mais moins de sa poésie.   C'est quatre trentenaires citadins qui tentent... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 août 2014

Oublier Camille

  Tempête sous un crâne d'adolescent... Quelques jours en quelques chapitres nerveux dans la tête de Yanis, qui vit sa première blessure amoureuse. Seul avec sa mère, trahi par son premier amour, il dit sa souffrance, et ses préoccupations au jour le jour. Ce n'est pas larmoyant et sa sonne plutôt juste. Et voilà le lecteur dans la tête de cet adolescent comme tous les autres, ni spécialement incompris, ni spécialement mal dans sa peau. Juste en proie à ses doutes, et aux premières épines de la vie et de l'amour. J'ai aimé... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 06:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 août 2014

Un hiver en enfer

  A l'institut Saint-Nicolas, lycée privé pour garçons de bonnes familles, Edward n'a pas d'amis. Il subit régulièrement les brimades d'un groupe de garçons grande-gueule, et se fait taxer l'argent dans des paris clandestins et arrosés. Mais chez lui, l'écran allumé et les mains sur le clavier, il est Mangor, un gamer entouré et respecté. Existence douloureuse et presque schizophrène. Est-ce à cause de l'étrange relation qui le lie à Rose, sa mère, pianiste virtuose dépressive qui n'a jamais su lui donner d'amour ? Le destin... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,