29 mai 2013

Americanah, Chimamanda Ngozi Adichie : Cahier d'un retour au pays natal

Une fois n'est pas coutume, un petit tour dans le tiroir des grands avec le dernier roman d'une des plus talentueuses écrivaines contemporaines anglophones : Chimamanda Ngozi Adichie et son Americanah. Assise dans la moiteur d'un salon de coiffure du New Jersey pendant qu'une coiffeuse sénégalaise lui tresse les cheveux, les pensées d'Ifemulu voguent sur sa vie aux Etats-Unis, son blog « Raceteenth or Various Observations on American Blacks by a Non-American Black », sa rupture avec Blaine le charmant universitaire plein... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 mai 2013

La maison en petits cubes

Attention : ceci est un chef-d'oeuvre. Et on tient le responsable: encore un génie du pays du soleil levant... Une fois n'est pas coutume, l'album est adapté du court-métrage du même nom et du même auteur. Ou plutôt réinterprété et retravaillé, car c'est tout un univers que recrée Kunio Katô, dans des teintes et des lignes singulières, où le graphisme n'est pas loin de la perfection. Le texte, de Kenya Hirata (scénariste du court-métrage) est remarquablement traduit par Fédoua Lamodière dans une prose musicale et poétique. Il est... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mai 2013

Une belle lisse poire dans le tiroir

Oyez, oyez, braves gens, venez donc (ré)écouter l'histoire du Prince de Motordu, qui habitait dans un magnifique chapeau, "au-dessus duquel, le dimanche, flottaient de beaux crapauds"... Publiée en 1980 en folio benjamin chez Gallimard, La belle lisse poire du Prince de Motordu a égayé l'apprentissage de la lecture pour des générations d'écoliers dans les années 80. Je me souviens de l'enthousiasme hilare avec lequel, en CP, nous corrigions en chœur les mots tordus du Prince, qui l'hiver aimait faire des "batailles de poules de... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 21:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 avril 2013

La maison que Pierre a bâtie

Du plus loin que je me rappelle, mon premier livre fut je crois La Maison que Pierre a bâtie. J'avais 2 ans et nous emménagions dans une nouvelle maison. Pierre était comme un ami, un personnage familier qui faisait partie de mon petit monde. C'est un vieux classique britannique, une histoire en chaîne, sous forme d'énumération de personnages reliés entre eux par des actions. Cette version est illustrée par Jacques Galan et éditée en 1973 chez Nathan qui s'appelait encore Fernand, dans la collection « Belles histoires -... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 13:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 avril 2013

Où vont les bébés ?

  C'est sur la pointe des pieds qu'on entre de cet album aux illustrations vaporeuses, tant on craint d'altérer cette atmosphère onirique et délicate, telle un rêve qui risque de s'évanouir. L'histoire est une prose empreinte de nostalgie, sur le temps qui passe, et l'enfance perdue. « Comment appelles-tu ces choses auxquelles on pense avant de s'endormir et qui rendent un peu triste ? » demandait Petit Pote. Et Grosbert répondait : « Voyons, Petit Pote, je te l'ai déjà dit, ce sont les souvenirs. » ... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 avril 2013

Ernest et Célestine : la Genèse

C'est sur le blog de Peu importe le flacon, pourvu qu'on ait LIVREsse que je suis retombée avec stupéfaction sur cette illustration (que j'avais presque oubliée) et qui m'a rappelée une foule de sensations. Cette chère Martine … (loin des tâches ménagères, ouf !) Quoiqu'on puisse penser d'elle et de son quotidien gentiment tarte (mais c'est quand même pas de sa faute si elle est née fille dans la société patriarcale des années 50), elle fait partie du ciment d'une culture commune des livres pour enfants. Alors elle méritait bien un... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 15:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 février 2013

Crictor : un boa qui vous veut du bien

Tomi Ungerer est si prolifique que je ne me risquerais pas ici à parler de son oeuvre aussi fertile que bigarrée, dont vous connaissez obligatoirement un bout. Je me contenterait ici de parler de Crictor, particulièrement cher à mon coeur et à mes souvenirs (toujours cette fabuleuse - et riche en histoires- année de grande section...) Ecrit en 1958, et illustré de façon très sobre et stylisée à l'encre de Chine, il a le charme désuet et sophistiqué des années 50 comme on peut les connaître à travers Sempé ou Jean de Brunhoff. La... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 21:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 février 2013

Babar

Je dois l'avouer, j'avais à l'encontre de Babar les mêmes vagues réticences qu'envers Barbapapa, à savoir un certain agacement devant les multiples rééditions et le côté hypermarketé. Babar par ci, Babar par là, Babar un peu partout. J'ai néanmoins bien le sentiment qu'on a ici un monument de la littérature jeunesse, dont la longévité force le respect, et que bien avant de s'exhiber sur des sacs à dos ou des pyjamas, l'éléphant octagénaire figure sur des livres très grands formats avec des reliures de toile et des pages noircies d'une... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 février 2013

Viens ! Tout au fond du tiroir...

Ce que j'adore sur cette image du livre (publié en 1975) c'est que ça pourrait être nous à la maison hier soir. (même si on n'a pas vu autant de marron et d'orange dans une maison depuis les seventies) J'ignore donc si ce sont les petites touffes brunes ébouriffées des deux petites ou leur apparent écart d'age qui me sont familiers, mais ce livre, retrouvé dans la cave d'une grand-mère soigneuse qui n'a pas jeté grand chose, nous semblait adressé comme un clin d'oeil poétique alors que nous étions dans nos premiers mois de chaos à... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 14:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 janvier 2013

Barbapapa

A en juger par la quantité des titres et l'omniprésence de leurs produits dérivés, on peut trouver aux Barbapapa un goût de sucre au colorant un peu écœurant. Car on est bien d'accord, trop de Barbapapa tue les Barbapapa. Ça fait donc un moment que je me débats tant bien que mal dans ce dilemme entre la nostalgie de mon enfance et la résistance aux franchises tentaculaires qui régissent les lois du marché jeunesse. Mes filles adorent les Barbapapa. Je crois même que ma deuxième disait « Bapapa » avant de savoir dire... [Lire la suite]
Posté par indienagawika à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,