26 février 2013

Par pitié, une histoire courte !

Au risque de passer pour la pire des fainéantes, en ce moment je ruse pour essayer de trouver des histoires du soir pas trop longues. Que ceux qui crient au scandale se rassurent : mes enfants ne sont pas privées d'histoires. On en lit de la sortie de l'école jusqu'au repas du soir, on en lit le mercredi à toute heure de la journée, on en lit à la maison, on en lit à la bibliothèque, on en lit dans le bus et dans le métro, on en lit le samedi après-midi, le dimanche matin, le week-end entier quand il ne fait pas beau (revoyez les deux derniers mois sur les archives de météo France), on en lit même une ou deux le matin avant de partir à l'école et à la crèche (c'est devenue la carotte pour les inciter à s'habiller). Alors passé 20 heures, après avoir rempli nos devoirs parentaux, sustenté notre progéniture et lui avoir prodigué les soins d'hygiène minimum, nous aspirons à nous alimenter nous même, voire éventuellement à discuter de choses et d'autres, et parfois même, les soirs bénis sans trop de travail, vaquer à d'autres occupations … (telles que ce blog sur les lectures de mes enfants : Aaaaargggh !!! on ne s'en sort donc pas !)

La nouvelle limite est fixée à deux histoires par soir, soit une par tête de puce. Enfin, ça c'est l'objectif, car pas plus tard que ce soir, je me suis encore faite avoir, elles ont réussi à me soutirer une lecture supplémentaire d 'un Popi, plus un feuillet illustré de la chanson Pirouette Cacahuète. (je suis une piètre négociatrice).

Mon nouveau défi est donc de trouver, pour le soir des histoires courtes (sans pour autant se taper T'choupi ou Petit Ours Brun).

Je vous propose donc ce soir, dans la catégorie « histoires qui durent pas deux plombes pour les soirs où vous avez un délicieux gratin qui risque de refroidir » que j'ouvre officiellement aujourd'hui sur ce blog :

Les-chaussures-neuves

Les Chaussures Neuves est une aventure très drôle de la série des Monsieur Monsieur et Mademoiselle Moiselle, de Claude Ponti dont je ne saurais plus me passer (vous avez remarqué ;) ?) Monsieur Monsieur a de nouvelles chaussures, et à la manière du culte que peuvent vouer les enfants à des objets qu'ils affectionnent, il les promène, les astique, dort avec, les câline. Et comme ces drôles de chaussures qui semblent avoir une âme lui jouent quelques tours, il passe sa journée à leur courir derrière, puis leur pardonne tendrement en conclusion. 29 pages (dont 12 de texte, à raison d'une phrase par page) de poésie et d'absurde, les filles ont adoré, et éclaté de rire plusieurs fois.

Exactement ce qu'il vous faut pour relâcher la tension de fin de journée. Et hop, au lit !

monsieur promène ses chaussures

monsieur dort avec

monsieur court apres ses chaussures

monsieur pardonne

"Ce n'est pas grave", pense Monsieur Monsieur, "elles sont jeunes, elles apprendront" (page 28)

Posté par indienagawika à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Par pitié, une histoire courte !

Nouveau commentaire