07 octobre 2015

Le loup venu

LE LOUP VENU

 

Il y a des albums qui vous remplissent les yeux, vous remuent le coeur, et vous laissent bouche bée...

Difficile d'expliquer à quel point Le Loup Venu m'a touchée. D'abord, on s'y noie, dans ces immenses pages somptueusement illustrées par Marie Caudry. Une forêt étrange et ensoleillée s'étend dans des camaïeux de verts lumineux. Dans une clairière, au bord d'une rivière, une maison plus belle encore que dans les rêves : sur pilotis, au bord de l'eau, une chambre en véranda sous le feuillage, terrasses abritées avec hamac, rocking-chair, et barque amarrée, prête à naviguer. De la chambre, une petite passerelle jusqu'à une plateforme en haut d'un arbre, avec plongeoir surplombant la rivière d'émeraude.

En deux pages on est déjà transporté dans un univers indécent de beauté et de quiétude. Le rêve est déjà là, dans ces animaux inattendus qui peuplent les arbres, dans les couleurs et les tailles irréelles des champignons sur le bord du chemin.

Et puis un jour, cette grande chose étrange repêchée dans la rivière. Cette chose lourde et mouillée, chaude et vivante. Séchée, soignée, la chose est un loup.

La suite, c'est la relation qui se tisse entre l'enfant et ce loup si vulnérable et menaçant à la fois. Une relation d'attirance inquiète, d'amour sur ses gardes...

Aux confins du merveilleux, Le loup venu est l'histoire inédite et magnifique d'une rencontre silencieuse entre deux êtres. Les illustrations, en (très) grandes planches sont éclatantes, magnifiques. A la fois lumineuses et rassurantes, et mystérieuses et surprenantes, quand on y rencontre des créatures pour le moins inattendues. La présence du loup y trouve sa juste place : forte, silencieuse, palpable et irréelle à la fois.

Une surprise de lecture avec cette rupture inattendue dans la narration. La voix tranquille de l'enfant laisse la place subitement à une troisième personne déroutante, pour une fin haletante qui l'est tout autant. On en frissonne !

Peur ? Fantasme ? Rêve, peut être ? La dernière illustration, sans texte, semble pourtant nous dire qu'il y a du vrai dans cette histoire...

 

La vérité, c'est que ça fait longtemps que je n'avais rien lu de tel. Dire que cet album est une merveille n'est qu'un euphémisme. Croyez en les mots ébahis de votre serviteur, filez acheter cet album extraordinaire dans votre librairie préférée. Et si vous ne croyez que ce que vous voyez, alors courrez-y encore plus vite !

 

le loup venu 1

 

LE LOUP VENU 2

 illustrations sur le blog de Marie Caudry

 

Il faut surveiller de près Gauthier David et Marie Caudry qui n'en sont pas à leur premier méfait. Dans le Tiroir, on voue une adoration irrationnelle à La Balade de Max et Les lettres de l'Ourse. Et je vendrais mon âme au diable pour pouvoir me balader dans les décors dessinés par Marie Caudry...

 

Pépita envoûtée aussi !

 

Le loup venu, Gauthier David et Marie Caudry

Thierry Magnier, 2015

 

Posté par indienagawika à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Commentaires sur Le loup venu

    ah oui, on est d'accord !
    une merveille...

    Posté par Pépita, 07 octobre 2015 à 14:50 | | Répondre
  • ah oui, on est d'accord !
    une merveille...

    Posté par Pépita, 07 octobre 2015 à 14:51 | | Répondre
  • ah oui, on est d'accord !
    une merveille...

    Posté par Pépita, 07 octobre 2015 à 14:54 | | Répondre
Nouveau commentaire