08 août 2018

tout petit

tout petit

 

Sur la couverture, un enfant, tout petit, dort paisiblement au coeur d'une nature bienveillante. Les verts tendres, vifs ou profonds des touffes d'herbes qui l'entourent semblent témoigner de la fraîcheur et de la richesse de la vie qui (re)commence.

« Mon tout petit, mon tout petit plein de vie », commence la voix qui l'accueille au monde, avec tendresse et sagesse. C'est comme un chant d'amour, un chant de bienvenue pour le tout petit sur cette terre, où il est si petit, comparé à bien des choses et bien des êtres qui l'entourent. Mais il y a aussi plus petit que lui. Et de nommer maman, papa, le gros chien Poc à l'air doux et joueur, l'arbre du jardin, le papillon, et ainsi de suite. Un petit tour d'horizon du monde autour de lui, de la diversité de la vie sur la terre, dans toute sa beauté et sa simplicité.

Ce sont les délicieuses illustrations d'Ilya Green qui dessinent ce monde, ces touffes d'herbes, ces feuilles d'arbres, et ces êtres souriants qui entourent le tout petit. Collage et crayon de couleur, beaucoup de fraîcheur, de gaîté, de sérénité aussi.

Les illustrations d'abord séquencées, page de droite face au texte, comme on nomme chaque être, chaque nouvelle découverte l'une après l'autre, envahissent l'espace et s'octroient des doubles pages à mesure que le monde s'ouvre et se densifie.

Les mots sonnent juste et leur limpidité est harmonieusement complétée par la poésie paisible et joyeuse des illustrations.

Un bel album, comme une ode à la vie et à notre place dans le monde, qui nous invite à regarder, avec joie, la beauté de ce qui nous entoure.

 

 

Tout petit, Marie Sellier et Ilya Green. Casterman, 2018.

Posté par indienagawika à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur tout petit

Nouveau commentaire