18 janvier 2014

Silhouette

J'ai une élève de 3° qui ne fait pas de bruit, mais qui lit, qui lit...

J'ai parfois eu l'occasion de la croiser en dehors du collège : une fois à cette rencontre magique avec des auteurs de talent au salon du livre de Montreuil, et puis quand je suis allée la visiter sur son lieu de stage... aux éditions Sarbacane ! Une amoureuse de la lecture, semble-t-il. C'est elle qui m'a gentiment prêté Silhouette.

Il s'agit d'un recueil de nouvelles, toutes cruelles. Ne vous laissez pas emporter par celles qui semblent gaies : plus dure encore est leur chute.

Dans une écriture fluide et magnétique, Jean-Claude Mourlevat entraine le lecteur dans le sillage de personnages attachants ou étonnants, précipités par le hasard ou leurs propres décisions vers une fin tragique.

Certaines nouvelles sont grinçantes, d'autres très émouvantes, et aucune ne se ressemble. On y croise une galerie de personnages truculents, parfois comiques, voire résolument dans la caricature, comme Mrs Dykes la logeuse brute de décoffrage ou Maxime Dieuze le psycho-rigide de la grammaire. D'autres qui nous touchent ou nous ressemblent presque. Il se trouve aussi par hasard que j'ai grandi dans la ville ou sont situées beaucoup des intrigues, que j'ai aussi trainé mes souliers Place du Peuple et fréquenté le Méliès et les cours de civilisation américaine à l'université...

J'ai été particulièrement bouleversée par "Ouessant" et "Case Départ". D'autres m'ont glacée, ou fait sourire.

Dans ce recueil à la construction virtuose, la dixième nouvelle offre une ultime chute aux neuf autres, comme un dernier clin d'oeil railleur que nous adresserait l'auteur. Mourlevat confirme son immense talent... en jouant un peu avec nos nerfs.

 

silhouette-mourlevat

 

Retrouvez les avis de Bouma, Céline et Pépita

 

Silhouette, Jean-Claude Mourlevat

Gallimard jeunesse « Scripto », 2013

Posté par indienagawika à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Silhouette

    je suis en train de le lire! il me plait beaucoup de toutes façons j'aime toujours ce que fait Mourlevat! tu es enseignante en collège?

    Posté par maman poule, 18 janvier 2014 à 09:14 | | Répondre
Nouveau commentaire