23 avril 2014

Ton cauchemar (et celui d'Emile)

Emile cauchemar

 

J'ai découvert assez tardivement Emile, ce héros têtu et un peu lunaire de la série éponyme. C'est drôle, c'est impertinent et j'ai beaucoup aimé. Comme beaucoup d'enfants, Emile fait aussi des cauchemars. Sauf qu' Emile est un sacré dur à cuire, non dépourvu d'une certaine mauvaise foi... autant vous dire que pour le cauchemar, ça ne se passera pas comme ça !

Sauf que les cauchemars sont sournois, imprévisibles... et capables de surgir là où on ne les attend pas !

Le ton décalé et très 2nd degré des textes des Emile en font des albums à l'humour assez mordant qui séduiront les plus grands. Ronan Badel (l'illustrateur de Oum-Papoose, devenu une icône chez nous !) croque délicieusement Emile et son air revêche et impassible. Le personnage est assez unique, et irrésistible à défaut d'être sympathique.

Quant aux cauchemars, l'album rejoint le propos de l'excellent J'aime mes cauchemars, tout en l'abordant dans un style différent. Les parents peuvent bien faire ce qu'ils veulent pour éradiquer les cauchemars... rien ne sert d'essayer de les éviter, mieux vaut apprendre à les affronter. Et Emile et sa maman règlent la question à leur façon... (attention à la chute !)

 

(Note de moi : Bien qu' Emile attire les 3-4 ans par ses dessins séduisants -et son apparente simplicité- il est à réserver à des enfants un peu plus mûrs, qui commencent à se frotter à l'humour et apprécient d'être un peu désarçonnés)

 

Emile fait un cauchemar, Vincent Cuvellier et Ronan Badel

Gallimard Jeunesse Giboulées, 2014.

 

Et pour des plus petits :

 

ton cauchemar

 

Que faire quand la nuit, arrive un cauchemar immense et terrifiant ? Et bien on peut lui parler. Lui dire qu'il est grand, que son poil est doux...

« Car les cauchemars sont des rêves à apprivoiser »

Un chef d'oeuvre d'épure, en quelques lignes, quelques mots, tout est dit. Avec justesse et poésie. Malika Doray dévoile l'air de rien un grand talent : douceur et intelligence sous un trait minimaliste. Il se dégage de cette heureuse sobriété un sentiment de plénitude. On sort de cette lecture léger, apaisé, et grandi.

 Pépita et Bouma l'ont lu et aimé aussi !

 

Ton cauchemar, Malika Doray

MeMo, 2012

 

Proposition de lecture pour le rendez-vous Chut, les enfants lisent ! et 41ème et 42ème participations au challenge de Hérisson !

 

D'autres histoires de cauchemars dans le Tiroir :

Il y a un cauchemar dans mon placard, Mercer Mayer

Tromboline et Foulbazar : Le Cauchemar, Claude Ponti

Le Cauchemar de Gaëtan Quichon, Anaïs Vaugelade

Un petit frère pour Nina, Christine Neumann-Villemin et Marianne Barcilon

Papa !, Philippe Corentin

L'édredon, Ann Jonas

 

Posté par indienagawika à 07:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Ton cauchemar (et celui d'Emile)

    On adore les aventures d'Emile et je ne connaissais pas celui-là : merci pour cette découverte ! Quant à Malika Doray, ses albums sont de la poésie à l'état pur, dans la même collection "Mon chagrin" me bouleverse à chaque lecture.

    Posté par Colette, 23 avril 2014 à 22:03 | | Répondre
  • très chouette emile !!!!!

    Posté par bbb's mum, 24 avril 2014 à 19:34 | | Répondre
  • Un thème de circonstance en ce moment avec ma puce qui se réveille souvent en pleurant après un vilain rêve =/
    Merci pour tout ces titres !

    Posté par doriane, 27 avril 2014 à 13:35 | | Répondre
  • Je ne suis pas une grande fan d'Emile, dans l'ensemble, mais certains titres sont très bons, c'est certain !

    Posté par Sophie Hérisson, 29 avril 2014 à 23:06 | | Répondre
Nouveau commentaire